Porter fièrement de la lingerie PrimaDonna. Trois femmes racontent l’effet d’une lingerie confortable et tendance !

PrimaDonna a invité trois femmes pour un témoignage vidéo tout en leur présentant la nouvelle collection automne/hiver de PrimaDonna. Devant la caméra, ces femmes racontent leur histoire personnelle. En toute sincérité et authenticité, elles expliquent comment une lingerie belle, mais surtout parfaitement ajustée, a influencé leur confiance en elles et les a rendues fières de leurs courbes féminines.

PD - WAPD - AW22 - Sanne

Sanne : « Une lingerie bien ajustée me fait me sentir plus à l’aise tout au long de la journée ! »

Sanne Vogel est une actrice, réalisatrice et écrivaine. Elle porte la lingerie PrimaDonna depuis longtemps. Déjà adolescente, elle avait une poitrine très développée mais un dos assez étroit. Elle a trouvé son ajustement parfait dans la large gamme de tailles de PrimaDonna. « En portant cette lingerie, je me sens très sûre de moi », dit-elle en souriant.

Diapositive 1 de 4

« Je me souviens encore de la première fois où je suis rentrée dans une vraie boutique de lingerie et que j’ai essayé un soutien-gorge à ma bonne taille. Je me suis surprise à penser : « Oh, mais je peux ressembler à ça aussi en fait ! » – SANNE VOGEL

Lire la vidéo

SANNE VOGEL

« Quand on ne se sent pas bien dans son corps, on ne va pas forcément s’acheter de la belle lingerie. Sauf quand on découvre justement le pouvoir d’une lingerie de bonne qualité. C’est un peu comme un compromis. Acheter une pièce qui taille bien et qui est très belle nous rend tout de suite plus rayonnantes et plus sûres de nous. Parce qu’on voit que oui, l’ensemble n’est pas si mal finalement. »
PD - WAPD - AW22 - Tunrayo - Block 1

Tunrayo : « Je ne pense même plus au risque que ma poitrine risque de sortir de mon t-shirt ! »

Tunrayo Adeolu travaille dans le secteur de l'art et des ventes aux enchères. Lorsque nous lui avons posé la question, elle n’a pas hésité une seconde. Poser en lingerie devant l’objectif de PrimaDonna ? Je suis partante ! Elle était très curieuse de découvrir la nouvelle collection automne/hiver de PrimaDonna, mais elle voulait surtout témoigner de la façon dont elle a elle-même, en tant que jeune femme, découvert le pouvoir d’une lingerie tendance et bien ajustée sur son amour propre.

PD - WAPD - AW22 - Tunrayo - Block 2

« Quand j’étais en secondaires, j’avais une très forte poitrine. J’ai dû m’y habituer et me dire à chaque fois : Ok, quel soutien-gorge dois-je mettre ? Pendant trop longtemps, j’ai porté des soutiens-gorges vraiment inconfortables dans lesquels je ne me sentais pas sûre de moi. En portant des modèles PrimaDonna, je n’y pense même plus. Découvrir la marque a vraiment changé ma vie. » – TUNRAYO ADEOLU

Diapositive 1 de 4
Lire la vidéo

TUNRAYO ADEOLU

« Ce que je porte maintenant me va comme un gant et est très confortable. Comme l’ensemble est beau et assorti, il me fait aussi regarder mon corps avec beaucoup plus d’admiration. Alors oui, la lingerie me rend beaucoup plus sûre de moi. »
PD - WAPD - AW22 - Paula (excl. DE)

Le conseil que Paula se donnerait plus jeune ? « Achète de la bonne lingerie qui te va bien. Ça va changer ta vie. »

Paula Lambert est sexologue et thérapeute de couples. Elle est récemment devenue ambassadrice pour PrimaDonna en Allemagne. Elle sait mieux que quiconque combien il est compliqué pour une femme avec une grande taille de bonnet de trouver le bon maintien. Elle n’a pas échappé à la règle et veut justement épargner ce supplice aux autres femmes.

Diapositive 1 de 4

« J’ai toujours trouvé des soutiens-gorges trop serrés, où tout ressortait du tissu et avec l’armature douloureuse. Je n’avais tout simplement pas de maintien Désormais, j’ai l’impression que quelqu’un marche derrière moi et me porte. Toute femme qui a une forte poitrine sait combien les seins peuvent être incroyablement lourds. » – PAULA LAMBERT

Lire la vidéo

PAULA LAMBERT

« Pour la première fois de ma vie, j’ai un soutien-gorge dans lequel je me sens sûre de moi, qui me soutient bien et qui me va bien. J’ai déjà jeté tous mes autres soutiens-gorges, parce que je sais que je ne les porterai plus jamais. »